Éric Lapointe

Dimanche 30 juin

22:00

Bio

En septembre 1994, une véritable bombe explose à la gueule du petit monde de la musique québécoise. Découvert en plein été avec Terre promise, une « road song » qui détonne chez cet adolescent que la rumeur veut déjà fêtard, N’importe quoi le consacre instantanément au rang de star. Éric Lapointe commence tout juste à faire la manchette…

Depuis le lancement du premier album, Obsession (1994, plus de 225 000 copies vendues), le Québec réserve un accueil bouillonnant à Éric Lapointe. Viennent ensuite Invitez les Vautours (1996, 180 000 copies vendues à ce jour), À l’ombre de l’Ange (1999, 225 000 copies vendues à ce jour) et Adrénaline, l’album « Live » (160 000 copies vendues). En novembre 2004, à travers la tourmente, Lapointe lance Coupable, qui franchira les 100 000 copies en quelques semaines… et enfin, en novembre 2006, Lapointe 1994-2006 : N’importe qui, l’album CD-DVD compilation certifié Disque d’or.

Il récolte le Félix de la Découverte de l’année et de l’Album Rock au Gala de l’ADISQ 1995 et reçoit cinq nominations lors de ce même Gala qu’il avait ouvert en 1994, dont celles d’Interprète Masculin de l’année, Meilleur vendeur (album) et Concert Auteur-Compositeur-Interprète, ainsi que trois nominations de l’industrie pour son équipe…

De nouveau finaliste à trois reprises en 1997, il rafle encore le Félix de l’Album À l’ombre de l’angeRock de l’année. Un autre « Album rock » pour À l’ombre de l’ange (5 Félix en 2 000), encore un pour Adrénaline !… Tous les Lapointe sont alors couronnés « Album rock de l’année » au gala de l’ADISQ.

Spotify